Biographie d'Alain Carpentier


Professeur Alain Carpentier- né 1933

Etudes / carrière : 

-1961 : Interne des Hôpitaux de Paris

-1963-1966 : Chercheur au Laboratoire des techniques chirurgicales du CNRS

                                -1966 : -Chef de clinique assistant des Hôpitaux de Paris

                                            -doctorat en medecine

                                 -1967 : Fondateur et directeur scientifique du Laboratoire d’étude des greffes et prothèses cardiaques de l'Université Paris VI

                                 -1972 : Chirurgien des hôpitaux de Paris

                                 -1975 : Doctorat en sciences biologiques

                                 -1978 : Professeur a l’universtité Paris VI

                                 -1982-1997 : Chef du service de chirurgie cardio-vasculaire de l’hôpital Broussais à Paris

                                 -1997-1999 : Chef du Département de chirurgie cardio-vasculaire et de transplantation d’organes de l’hôpital Broussais et de l’hôpital européen Georges Pompidou

                                 -2005 : Professeur émérite de l’université Pierre et Marie Curie à Paris

 

            Alain Carpentier a apporté des contributions décisives à la cardiologie, et particulièrement à la chirurgie des valves cardiaques et de l’insuffisance cardiaque. Il est considéré par la communauté internationale comme le père de la chirurgie valvulaire moderne : chaque année, 250 000 malades (60%) dans le monde, atteints de maladies valvulaires sont traités par des méthodes et techniques issues de ses travaux de recherche. Rompant avec l’utilisation classique de prothèses mécaniques qui nécessitent un lourd traitement anticoagulant, ces travaux ont permis d’apporter des solutions biologiques et physiologiques aux problèmes posés par le remplacement des valves cardiaques, et d’éviter l’usage d’anticoagulants permettant ainsi d’assurer une meilleure qualité de vie aux malades.

            Depuis 20 ans, il travaille sur le projet du cœur artificiel totalement implantable en collaboration avec la société CARMAT. Ce projet pourrait permettre de palier au manque de greffons cardiaques qui cause la mort de milliers de personnes chaque année. Des essais sur l’homme sont prévus fin 2011 et la commercialisation aux alentours de 2013. Les enjeux de ce projet sont énorme et pourrait permettre à des patients atteint d’insuffisance cardiaque de retrouver une vie « normale ».

            En outre le professeur Alain Carpentier a reçu de nombreux prix parmi lesquels le Prix Albert Lasker pour la recherche médicale. Il est également commandeur le la légion d’honneur et de l’ordre national du mérite.

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site